Mettez le climat de votre côté

Le climat dont on redoute tant aujourd'hui les futurs débordements peut aussi être un partenaire efficace de votre architecte pour assurer le confort et la qualité de vie de votre future maison.... et contribuer ainsi à la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre. C'est l'arhitecture climatique.

Des conseils personnalisés ?

Rendez-vous aux Guichets de l´énergie

Souvent, l'architecture traditionnelle enracinait les constructions dans le site. Jusqu'à passer inaperçues parfois. En faisant la synthèse de toutes les découvertes récentes, en matière d'isolation et de mise en oeuvre des nouveaux matériaux notamment, l'architecture climatique marie la modernité à la tradition. Et si vous y pensez dès la conception de votre futur bâtiment, cela ne vous coûte plus cher pour autant.

  1. Schéma d'une bonne exposition au soleilLa bonne orientation du bâtiment est la règle de base de l'architecture bioclimatique. Pour profiter au mieux des apports solaires, la proportion de surfaces vitrées orientées plutôt vers le sud (cela veut dire de sud-est à sud-ouest) devrait représenter 40 à 60% de la totalité des surfaces vitrées de la maison. Quand les ouvertures sont bien orientées, l'été, il faut pouvoir protéger le logement du soleil (par des stores, des persiennes ou de la végétation) pour éviter la surchauffe. L'hiver, après avoir laissé le soleil réchauffer le logement, il convient de fermer les volets et rideaux, pour conserver la chaleur.
  2. L'organisation intelligente des espaces intérieurs contribue largement à rendre le logement agréable. Il est conseillé de placer les pièces de vie du côté sud et de prévoir, du côté nord, les espaces peu occupés (buanderie...) ou demandant peu de lumière (garage, wc...)
  3. Une fois ces deux premiers points bien pensés, il faut s'assurer d'une bonne isolation et d'une ventilation bien conçue. Ce qui minimise les besoins en chaleur et assure une bonne qualité de l'air. Il faut définir le volume protégé avec l'architecte, c'est-à-dire les zones de votre habitation qui doivent être isolées. Pour que le confort soit uniforme, il convient d'isoler thermiquement toutes les parois de cette enveloppe à chauffer. En dehors de cette zone, l'habitation peut se voir agrandie d'espaces tampons (combles, annexes, atelier...) qui contribueront à modérer les agressions du froid et des intempéries.
    Plus le bâtiment sera compact, moins les déperditions de chaleur seront importantes. Plus les espaces de vie seront protégés du vent et du froid, plus ils seront tempérés.
  4. Sous nos latitudes, un apport de chaleur sera toujours nécessaire. Choisissez un système de chauffage performant et adapté à vos besoins !

Si vous êtes intéressés, si vous avez des questions, contactez les Guichets de l'énergie.

Source : http://energie.wallonie.be/